Médecine Fœtale 

Pr Jean-Marie Jouannic

Résultat de recherche d'images pour "jean marie jouannic"

Chef du service de médecine fœtale de l’Hôpital Trousseau, Jean-Marie Jouannic est à l’origine de la création du centre MAVEM. Pionnier en France dans la technique de réparation in utero des myéloméningocèles (programme PRIUM) avec l’équipe de neurochirurgie de l’hôpital Necker, il est en charge avec son équipe de la prise en charge anténatale des malformations vertébrales et médullaires. Il est à l’origine d’un programme de recherche sur un modèle de myéloméningocèle afin de miniaturiser les techniques de réparations de cette malformation in utero.

Egalement impliqué dans la formation des étudiants et des professionnels de santé, il coordonne le Diplôme Inter Universitaire de Médecine Fœtale et d’échographie gynécologique et obstétricale des facultés de médecine Paris 6 (Médecine Sorbonne Université, UPMC) et Paris 11 (Université Paris Sud).

Il intervient également régulièrement dans les différents congrès et séminaires de gynécologie-obstétrique.

Dr Ferdinand Dhombres

Membre de l’équipe de médecine fœtale, Ferdinand Dhombres exerce une activité d’échographie fœtale de référence au sein du Centre Pluridisciplinaire de Diagnostic Prénatal (CPDPN) de Trousseau, avec un intérêt particulier pour le diagnostic précoce de ces malformations. 

Il est également chercheur en informatique au sein de l’unité INSERM U1142 LIMICS où il conçoit de nouveaux systèmes d’aide au diagnostic en imagerie pour améliorer le diagnostic in utero des malformations, notamment de la moelle épinière et du cerveau. Formé à l’exploitation des données du Système National des données de santé, Ferdinand Dhombres réalise un état des lieux de la prise d’acide folique chez les femmes afin d’améliorer la prévention des dysraphismes.

Il enseigne aux étudiants et professionnels de santé dans le cadre du DIU d’échographie gynécologique et obstétricale des facultés de médecine Paris 6 (Médecine Sorbonne Université, UPMC) et Paris 11 (Université Paris Sud).

Dr Lucie Guilbaud

Médecin au sein de l’équipe de Médecine Fœtale, Lucie Guilbaud prend en charge les grossesses compliquées impliquant des malformations vertébrales et médullaires fœtales.

Elle a participé à la mise au point du programme de réparation in utero des myéloméningocèles (PRIUM) et à toutes les chirurgies fœtales réalisées au sein de ce programme.

Lucie Guilbaud s’investit particulièrement dans la recherche sur le traitement anténatal des myéloméningocèles. Ainsi, son travail sur le « Développement d’une technique fœtoscopique de réparation in utero des myéloméningocèles », visant à mettre au point une chirurgie fœtale moins invasive, a été récompensé par le prix de thèse de l’association ASBH en 2013. Par ailleurs, elle travaille depuis deux ans à l’utilisation de cellules souches dans le traitement anténatal des myéloméningocèles, afin d’améliorer la réparation de la moelle épinière, et donc, le pronostic fonctionnel des enfants. Ses travaux de recherche sont soutenus depuis 2012 par la Fondation de l’Avenir et ont également été soutenus par une bourse de l’Association des Anciens Internes des Hôpitaux de Paris (Lauréate 2012).

Dr Paul Maurice

Membre de l’équipe de médecine foetale, Paul Maurice est impliqué dans la prise en charge des malformations vertébrales et médullaires. Il développe, en lien avec les Sorbonne Université, une séquence animée illustrant le développement du tube neural et les anomalies embryologiques pouvant conduire aux différents types de dysraphismes diagnostiqués en période périnatale.

Attaché à la formation aux étudiants en médecine et personnels de santé, il enseigne les techniques d’échographies  dans le cadre du DIU d’échographie gynécologique et obstétricale des facultés de médecine Paris 6 (Médecine Sorbonne Université, UPMC) et Paris 11 (Université Paris Sud).

Il est lauréat du prix de thèse ASBH 2018 pour son travail sur les anomalies du corps calleux associées aux myéloméningocèles.

Dr Emeline Maisonneuve

Praticien hospitalier dans le service de médecine fœtale, Emeline Maisonneuve est très impliquée dans la prise en charge anténatale des grossesses à risque, dans le conseil prénatal et la chirurgie fœtale de réparation des myéloméningocèles. Elle est, aux côtés du Pr Jouannic, le médecin sénior responsable de l’organisation des chirurgies fœtales de réparation des myéloméningocèles.

Elle a rejoint l’équipe du Service de Médecine Fœtale de Trousseau en 2015 après avoir travaillé 2 ans dans le service de médecine fœto-maternelle de l’hôpital Sainte-Justine à Montréal au Canada.



Médecine Physique et de Réadaptation

Dr Véronique Forin

Cheffe du service de Médecine Physique et de Réadaptation (MPR), Véronique Forin a créé il y a 25 ans l’activité médicale et paramédicale pour le diagnostic et la prise en charge des enfants porteurs d’anomalies de la moelle épinière et du rachis.
Au sein de MAVEM, elle rencontre les familles lors de consultations anténatales et prend en charge les enfants après la naissance. Elle établit avec les familles un pronostic fonctionnel (mobilité, continence, scolarisation, projet de vie…) dès les premiers mois de vie et prend en charge l’évolution des enfants jusqu’à l’adolescence.
En 2005, elle a reçu le prix « Qualité de Vie et troubles de la miction » de la fondation Coloplast pour un travail prospectif étudiant la « Construction physique et psychique des adolescents aux sondages urinaires intermittents».
Deux fois par mois, elle organise des consultations pluridisciplinaires avec des chirurgiens orthopédistes, des neurochirurgiens, des urologues et des infirmières pour assurer une prise en charge optimale de l’enfant. Véronique Forin s’investit également dans la transition de l’adolescent en organisant des staffs et des consultations pluridisciplinaires enfant/adulte plusieurs fois par an.

Véronique Forin assure des enseignements universitaires et non universitaires aux personnels médical et paramédical afin d’améliorer, sur le territoire national, la prise en charge des enfants porteurs d’un dysraphisme.

Dr Pauline Lallemant-Dudek

Médecin au sein de l’équipe de Médecine Physique et de Réadaptation (MPR) et véritable binôme de Véronique Forin, Pauline Lallemant-Dudek prend en charge dès la naissance les enfants porteurs de malformation médullaire, au sein de MAVEM. Elle évalue et accompagne les enfants souffrant de troubles moteurs et de troubles de la continence urinaire et fécale dès les 1ers mois de vie et tout au long de la croissance. Leur suivi s’articule entre des consultations de MPR et les consultations pluridisciplinaires avec les équipes chirurgicales (orthopédie, neurochirurgie et viscérale) jusqu’à leur transition dans le milieu adulte avec des équipes médicales et chirurgicales expertes

Particulièrement investie dans les malformations médullaires, sa thèse de doctorat en médecine « Lipome du cône médullaire : une étude de 546 enfants du suivi neurochirurgical à la prise en charge en Médecine Physique et de Réadaptation » a été récompensée par le prix de thèse de l’ASBH en 2016.  Afin d’approfondir ses connaissances fondamentales, elle débute sa thèse de science à l’Institut du Cerveau et de la Moelle (laboratoire INSERM) sur les paraplégies spastiques héréditaires :  pathologie dégénérative congénitale de la moelle épinière. 


Chirurgie Orthopédique Pédiatrique

Pr Raphaël Vialle

Résultat de recherche d'images pour "raphael vialle"

Chef du service de chirurgie orthopédique à l’hôpital Trousseau, Raphaël Vialle s’occupe principalement du diagnostic et du traitement des maladies neuro-musculaires de l’appareil musculo-squelettique. Il s’implique particulièrement dans les traitements chirurgicaux des malformations de la colonne vertébrale et du thorax chez l’enfant et l’adolescent.

Chaque année, son service forme entre 16 et 18 internes de chirurgie orthopédique et participe à la formation de plus de 450 étudiants. Il enseigne régulièrement à Sorbonne Université ainsi que dans d’autres universités en France et à l’étranger et participe à de nombreux colloques, rencontres et congrès internationaux.

Raphaël Vialle dirige le Département Hospitalo-Universitaire pour les Maladies Musculo-Squelettiques et Innovations Thérapeutiques (DHU – MAMUTH). Ce département favorise la médecine translationnelle, les diagnostics innovants et les nouvelles thérapies pour les maladies des muscles et du squelette en alliant les données cliniques et les expertises de recherche des services hospitaliers et des structures de recherche de Sorbonne Université et de l’Institut des Technologies de Paris. 

Coordination du centre

Sabine de Foucaud

Chargée de mission au sein de MAVEM, elle est en charge de coordonner les actions du centre, d’améliorer le parcours de soin et la transition enfant-adulte.

Elle travaille en étroite collaboration avec le centre de l’hôpital Necker – Enfants malades qui partagent une partie des problématiques pédiatriques, notamment sur la prévention de la maladie avec la prise d’acide folique et la chirurgie in utero.